🤙🏾CTS🤙🏾

Bonjour, tout le monde! Ce petit article a pour but de vous faire découvrir notre tout dernier projet: « Classe T skateboarding ». Depuis le début de l’année, nous créons notre petite entreprise de fabrication de planches de skateboard!

Le projet CTS a été proposé par les deux adultes de la classe qui sont passionnés de glisse. Nous avons tous validé cette idée. C’est avec plaisir que nous développons notre petite marque de skate, car nous pouvons poursuivre nos objectifs scolaires au travers d’une thématique qui nous intéresse comme: la géométrie pour les mesures, les sciences, les maths pour les calculs de budget, le français pour décrire nos planches dans un futur catalogue ou cet article qui présente « CTS ».

Cette aventure nous demande également de la précision, de la patience, de l’énergie ainsi que de la collaboration.

Actuellement, nous avons déjà développé divers partenariats qui nous permettent de financer partiellement ce projet: Roarockit à Bordeaux pour le bois, les presses et la colle, Surf Machine à Bulle (http://www.surf-machine.ch/) pour les accessoires de skate à prix réduit ainsi que le soutien de la fondation de Serix.

Notre but est de pouvoir fabriquer chacun notre propre planche selon nos souhaits et ainsi l’obtenir au meilleur prix grâce à ces collaborations. Les bénéfices engendrés par les quelques planches que nous vendrons chez Surf Machine ou au travers d’une vente aux enchères sur notre site internet permettront de racheter du matériel pour que nous puissions continuer à fabriquer les planches de nos rêves et inscrire CTS dans le temps.

Pour se faire, nous vous annonçons que nous disposons d’un nouveau lieu pour notre projet CTS: un véritable atelier de fabrication de skateboards avec tout le matériel nécessaire (bois, moules, presses, outils…) La semaine passée, nous avons reçu nos colis de Roarockit notre fournisseur de plis de bois et matériel de fabrication. Allez faire un tour sur leur page: (www.roarokit.eu/shop).

 

Depuis le début de l’année, nous avons pensé notre projet (financement, outils, fabrication, etc. ) et imaginé l’identité visuelle de CTS. Nous avons créé des logos, des dessins pour des T-shirts et aussi des graphismes de planches.

Voici quelques exemples:

Comme vous pouvez l’imaginer, construire un skate implique beaucoup d’étapes. Nous allons vous les faire découvrir une par une avec nos articles. Le prochain vous expliquera comment faire le dessin d’un skate à l’échelle.

Merci pour votre attention! Nous espérons que vous serez nombreux et nombreuses à suivre l’évolution de « CTS ».

Meilleures salutations à tous et joyeuses fêtes!

Classe T production

Le Carnaval 2018 et son Rababou

Le dessin du Rababou

D’abord, nous avons réalisé un brainstorming afin de trouver le thème de la fête. Le choix du thème du carnaval s’est arrêté sur « l’horreur ».

Ensuite, chaque enfant a réalisé un ou plusieurs dessins avec des propositions d’idées de bonhomme hiver. Après, nous avons choisi une idée qui plaisait à tout le monde.

IMG_9050

Les premières idées du Rababou. (Heliès)

Puis, tous les élèves de la classe ont refait le dessin définitif du Rababou en tenant compte des bonnes idées sur les précédents croquis.

Pour finir, nous avons voté encore une fois pour déterminer le dessin final du Rababou qui allait être réalisé.

IMG_3297

Les dessins du cercueil pour choisir sa couleur. (Heliès)

IMG_0970

Plusieurs têtes toutes plus terrifiantes les unes que les autres. Le dessin en haut à droite a été choisi. (Heliès)

La construction du Rababou

La première étape consistait à faire la structure en bois du cercueil. Nous avons aussi pensé à développer un mécanisme pour pouvoir l’ouvrir et faire bouger la tête du Rababou avec un levier.

Pour la tête du vampire, nous avons utilisé du treillis de poule pour modeler la forme du visage. Puis, nous l’avons recouvert de papier mâché.

Ensuite, nous avons habillé le cercueil avec des plaques de carton. Après cela, nous avons peint le cercueil en violet et grimé la tête du monstre.

Nous avons aussi pensé à ajouter des accessoires pour décorer le cercueil et le char. Chaque élève a créé un reptile ou un insecte en papier journal et scotch carrossier. Finalement, nous avions un petit zoo: deux araignées, deux serpents, un scorpion, un corbeau et un rat radioactif.

Pour tirer le char, nous avons transformé le tracteur de la maintenance en « train-corbillard » avec une structure en bois faite sur mesure que nous avons ensuite recouvert de carton. Un petit coup de peinture, un peu de « tuning » et voilà le travail !

La dernière étape était de fixer le Rababou et de mettre nos fameux reptiles sur le char!

Capture d_écran 2018-03-27 à 10.47.43

Les décorations du carnaval fabriquées par les élèves et les adultes de la classe T. Nous avons décidé, au dernier moment, de ne pas les brûler, car nous les aimions trop!!! (Hugo)

IMG_0020

Voici le monstre de l’horreur qui vient de boire du jus de citron avec du venin radioactif! (Hugo)

La fête du carnaval

Après avoir installé le Rababou et les accessoires sur le char, chaque groupe est venu prendre une photo avec notre fameux vampire.

Après ce « photo shooting », nous avons marché en cortège derrière le Rababou jusqu’au champ situé en face du parking de Serix.

Là, les deux adultes de la classe T ont porté le Rababou dans le champ. Puis, ils l’ont fixé pour pas qu’il ne tombe. Après un bref discours, le feu a été mis au Rababou qui a brulé rapidement malgré la pluie.

Capture d_écran 2018-03-27 à 10.51.49

Les deux mois de la CT qui sont partis en fumée en moins de dix minutes! Cela signifie que l’on aura un été bien chaud! (Emmanuel)

Les gens ont été ravis d’aller se mettre au chaud. Là, un « steel  band » qui s’appelle « Les inoxydables » jouait des morceaux entraînants comme « Shape of you » de Ed Sheeran pour réchauffer l’atmosphère. Puis, il y a eu la remise des prix pour définir le groupe qui avait les meilleurs costumes.

Pour finir, les gens ont dansé, et ils se sont bien éclatés. A l’année prochaine!

La classe T 😜👻

🇨🇭 Notre projet « Tour de Suisse » 🇨🇭

Bonjour à tous! Voici notre nouveau projet de la classe T! Cette année, nous avons choisi de faire un tour de Suisse sur une semaine. Nous partirons du 30 avril au 4 mai 2018. Bien sûr, vous pourrez découvrir notre aventure au mois de juin sous la forme de plusieurs épisodes vidéo publiés sur notre blog.

Par contre, il faudra encore patienter un peu, car nous sommes dans la phase d’organisation et de préparation du voyage. En attendant, nous allons vous présenter la progression de notre travail en quelques mots.

D’abord, chaque élève a choisi une ville ou région qu’il souhaitait visiter. Puis, nous avons effectué des recherches afin de proposer des activités culturelles et ludiques en fonction du lieu choisi. Ensuite, nous avons réalisé un document keynote afin de présenter ces différentes activités aux camarades de la classe ainsi qu’au responsable pédagogique de notre école.

À la suite de cette présentation, nous avons fait un vote pour déterminer quelles activités allaient être retenues pour notre tour de Suisse.

Une fois que nous avions choisi les activités, nous avons organisé le planning pour la semaine. Nous avons dû tenir compte de la durée des trajets pour les répartir sur la semaine. Chaque enfant a créé un planning et nous les avons comparés afin de choisir celui qui semblait le plus pertinent.

Comme dans tous projets, il faut penser aussi au financement. Nous avons donc calculé le budget global sur le programme Numbers (activités, nuitées, nourriture et transports). Nous nous sommes vite rendu compte que nous aurons besoin d’aide pour financer ce beau voyage. Actuellement, nous écrivons des lettres de demande de fonds à diverses entreprises ou associations. D’ailleurs, si vous avez des idées à ce propos, nous sommes preneurs!

Pour gagner quelques sous, nous avons aussi prévu quelques opérations de vente. D’ailleurs, un calendrier de soutien de la classe T sera bientôt disponible pour la modique somme de cinq francs.

En attendant notre prochain article, voici la carte du tour de Suisse et le programme détaillé de la semaine.

Carte du tour de Suisse

Planning journalier Tour de CH

Nous vous souhaitons encore une heureuse année 2018 !

La classe T

 

Le Carna’rock de Serix et son Rababou!

Comme chaque année, la fondation de Serix organise la fête de Carnaval. Cette fois, les organisateurs ont choisi le thème: ROCK N’ ROLL. La classe T a encore fabriqué le Rababou indispensable pour que cette fête soit réussie. Avant de vous raconter le déroulement du cortège, nous allons d’abord vous expliquer comment on a réalisé le Rababou.

La photo de famille de la classe T avant la mort du Rababou. (Diogo)

Le processus de fabrication

Toute la classe a choisi des idées pour le Rababou et proposé différents thèmes possibles. Le grand groupe des éducateurs a choisi le thème du rock’n’roll. Ensuite, les enfants de la Classe T ont réalisé divers projets de dessins dans lesquels nous retrouvions presque à chaque fois le motif d’une guitare.

La recherche de la forme finale de notre instrument! (Diogo)

Le choix du Rababou s’est donc naturellement porté sur cet instrument. Pour le choix de sa forme, les enfants ont essayé à différentes possibilités et couleurs afin de choisir la silhouette du projet. Deux d’entre elles ont été retenues pour la délibération finale.

La construction et la peinture de la guitare ont pris du temps et des calories obtenues par de nombreux bols de céréales « Kissquik ».

Pour construire la structure en carton, il a fallu d’abord se mettre d’accord sur un design de guitare. Puis, il a fallu l’agrandir, grâce à l’accélérateur de particule du CERN.

Dès que cela  a été fait, on a commencé par tracer la forme sur une plaque en carton. Puis, on a découpé et assemblé les différentes parties de la guitare avec de la colle chaude, du scotch et du papier mâché. Nous n’allons tout de même pas vous délivrez tous nos secrets de fabrication… 🙂

Pour choisir les couleurs finales, nous avons copié la forme de la guitare sur des feuilles. Tous les élèves ont fait une ou plusieurs propositions. Après cette étape de coloriage, il a fallu procéder au vote.

Quelques idées de couleurs pour notre guitare! (Diogo)

On a aussi décoré le char et le tracteur. On les a d’abord recouvert de papier noir. Pour le tracteur, nous voulions le transformer en vieille voiture américaine façon « dragster ». Nous avons fabriqué un faux moteur en carton et en boîtes de conserve. On a fait la plaque d’immatriculation 999, les ailerons et les pots d’échappement en carton. Après avoir fixé les faux amplificateurs sur le char nous l’avons encore décoré avec des flammes pour donner un effet plus Rock!!!

Le pilote intrépide mêne le condamné à l’échafaud pour un grand feu de joie. (Léo)

Le Jour J

Le cortège a débuté en musique à 17h30 devant la grande salle, avec à sa tête du cortège, le fameux Rababou et son char suivi des multiples groupes éducatifs, des visiteurs et parents venus participer à l’événement. Malgré les petits incidents causés par le vent ou par l’excitation de certains participants, le Rababou est finalement arrivé devant l’emplacement où il allait être brûlé.

Les grands vainqueurs des déguisements: le groupe Pemba! (Rayan)

Selon la tradition, si le Rababou brûle vite, il y aura un bon été. A notre avis, l’été sera moyennement ensoleillé, car notre guitare a brûlé lentement… On est désolé…

Voici enfin la mise à mort du condamné! (C’était un peu triste de travailler pendant 2 mois sur un projet pour le brûler…). (Pierre)

Une fois qu’il ne restait plus que les cendres du Rababou, la foule se dirigea vers l’amphithéâtre pour un petit concert de rock très entraînant. Ensuite, les prix ont été décernés en fonction de critères spécifiques. Les heureux vainqueurs sont les membres du groupe Pemba.

Magnifique petit concert de rok’n’roll devant la grande salle pour nous ouvrir l’appétit. (Alexis)

Une fois les prix distribués, la foule se mit en direction du buffet pour reprendre des forces après ce carnaval qui restera ancré dans les mémoires des participants et des visiteurs.

Un petit amplificateur Marshall CT prod en…carton. Ceci n’est pas un placement de produit! 😉 (Nolan)