La classe T au Salon de l’auto 2019

Ce mardi 12 mars 2019, nous sommes allés à Genève voir le Salon de l’auto ( GIMS 2019 : Geneva International Motor Show) grâce à l’association « Rêves Suisse » (www.reves-suisse.ch). Nous avons pu y voir nos marques favorites et des voitures insolites comme: « La voiture noire » de Bugatti qui est la voiture la plus chère au monde ( env. 20 millions CHF), la voiture-hélicoptère ou encore le « superquad » d’Engler, etc. Aussi, nous avons été accueillis en VIP dans les loges de Toyota pour le pique-nique de midi!

DSC02437

Dans la loge de Toyota avec un poster McLaren🤔! Ne le dites à personne! 🤐

Voici un petit bilan de cette visite.

Nous avons particulièrement apprécié :

  • le stand McLaren, car il y avait la voiture de rêve d’Aroon et nous avons pu monter à l’intérieur. De plus, nous avons reçu des posters.
  • l’accueil de Sandrine, présidente de Rêves Suisse, ainsi que l’accès VIP au stand Toyota. Nous avons eu l’occasion d’accéder à la loge privée et nous avons également reçu chacun un super pull de la part de Rêves Suisse. 
  • la Bugatti appelée « La Voiture Noire » parce que ce véhicule est la voiture la plus chère du monde et que je pense ne jamais pouvoir l’apercevoir un jour sur une route.

    DSC02476

    La Bugatti « La voiture noire ». Cette magnifique voiture coûte 20 mio. de francs suisses. Au lieu d’acheter cette voiture, vous pourriez acheter 20 villas à 1’000’000 CHF, ou 10’000 AirPods soit 1000 voitures ordinaires!

  • voir des voitures de marques telles que  Lamborghini ( Urus), Ferrari, Pagani  très difficiles à croiser en ville.

    DSC02481

    Le nouveau modèle Lamborghini Aventador 2019 que la CT a développé 😉!

  • avoir pu entrer dans certaines voitures (luxe, sport, SUV, 4×4) pour découvrir leur habitacle.
  • avoir pu tester la VR ( Virtual Reality – réalité virtuelle) pour découvrir un prototype numérique de la firme Honda.
  • regarder une mini moto Honda Monkey et d’avoir pu monter dessus.  

IMG_1525

  • entrer dans les voitures Mercedes, car je les trouve extrêmement confortables et jolies. Les sièges sont totalement adaptables à la forme de votre corps!
  • voir des prototypes uniques de véhicules futuristes pour mieux s’imaginer  les voitures de demain et les progrès technologiques. 
DSC02489

Si vous grillez un feu rouge, cela sera la faute de la voiture, car vous étiez en train de boire un café tranquillement dans votre salon!

DSC02471

Voici le SuperQuad de la marque Engler. Ce véhicule possède un guidon de moto et non un volant comme une voiture standard. De plus, ce véhicule particulier a 800 chevaux et ne possède pas de ceinture de sécurité. Port du casque obligatoire!!!

DSC02473

La voiture-hélicoptère de la marque PAL-V est une voiture qui, comme son nom l’indique, peut voler. Plus de problème de bouchon sur la route maintenant! Vous n’aurez plus d’excuses quand vous serez en retard!

Nous avons moins apprécié :

  • la visite de certains stands comme Ferrari, Lamborghini ou encore Aston Martin, car nous ne pouvions pas monter dans les véhicules exposés.
  • certains constructeurs automobiles n’étaient pas présents (par ex: Ford, Tesla, Landrover), j’aurais bien aimé pouvoir entrer dans une Mini Cooper…
  • le monde à certains stands et l’attente pour voir les différents véhicules.
  • l’absence de véhicules utilitaires ou du service public (militaire police pompier ambulance, etc…)
  • de ne pas avoir pu tester le simulateur de voiture,  car il fallait avoir minimum 16 ans.  
  • le stand Audi parce que les véhicules présentés manquaient d’originalité.

En conclusion, tous les élèves et les adultes de la classe ont apprécié la visite du Salon de l’auto. 

Nous tenons encore à remercier l’association « Rêves Suisse » pour cette invitation et leur bon accueil .

Nous retournerons volontiers au GIMS l’année prochaine!

Merci pour votre lecture!

À bientôt! 

La Classe T  

Les accessoires de skate sont arrivés!!!

dsc01457 2

Nous avons reçu notre commande de chez Surf-Machine à Bulle! Celle-ci contenait nos « trucks » (axes), les « wheels » (roues), les « bearings » (roulements), le « grip ». Ça nous a fait super plaisir de déballer ensemble ce matériel de compétition tout neuf!

Pour choisir le matériel adéquat, nous avons d’abord défini quel type de planche chaque élève voulait réaliser, car les accessoires nécessaires sont différents pour chaque type de pratique du skate.

Ethann: « Longboard pushing » (promenade)

Hugo, Heliès, Cristiano: « Carver » (slalom, virages, déplacements urbains)

Alexis, Aroon, Samir: « skateboard street » (freestyle, skatepark)

Nous avons dû aussi définir les mesures de nos planches pour choisir la bonne largeur des axes et le diamètre des roues!

Lors du prochain article, vous découvrirez comment dessiner un « shape » de skate à l’échelle (1:4) et la création de son « template » (chablon) grandeur réelle.

Un énorme merci à Surf-Machine et à la fondation de Serix qui soutiennent ce magnifique projet.

Nous vous souhaitons encore une bonne année 2019 et nous vous adressons tous nos meilleurs voeux!

À la semaine prochaine!

La classe T

🤙🏾CTS🤙🏾

Bonjour, tout le monde! Ce petit article a pour but de vous faire découvrir notre tout dernier projet: « Classe T skateboarding ». Depuis le début de l’année, nous créons notre petite entreprise de fabrication de planches de skateboard!

Le projet CTS a été proposé par les deux adultes de la classe qui sont passionnés de glisse. Nous avons tous validé cette idée. C’est avec plaisir que nous développons notre petite marque de skate, car nous pouvons poursuivre nos objectifs scolaires au travers d’une thématique qui nous intéresse comme: la géométrie pour les mesures, les sciences, les maths pour les calculs de budget, le français pour décrire nos planches dans un futur catalogue ou cet article qui présente « CTS ».

Cette aventure nous demande également de la précision, de la patience, de l’énergie ainsi que de la collaboration.

Actuellement, nous avons déjà développé divers partenariats qui nous permettent de financer partiellement ce projet: Roarockit à Bordeaux pour le bois, les presses et la colle, Surf Machine à Bulle (http://www.surf-machine.ch/) pour les accessoires de skate à prix réduit ainsi que le soutien de la fondation de Serix.

Notre but est de pouvoir fabriquer chacun notre propre planche selon nos souhaits et ainsi l’obtenir au meilleur prix grâce à ces collaborations. Les bénéfices engendrés par les quelques planches que nous vendrons chez Surf Machine ou au travers d’une vente aux enchères sur notre site internet permettront de racheter du matériel pour que nous puissions continuer à fabriquer les planches de nos rêves et inscrire CTS dans le temps.

Pour se faire, nous vous annonçons que nous disposons d’un nouveau lieu pour notre projet CTS: un véritable atelier de fabrication de skateboards avec tout le matériel nécessaire (bois, moules, presses, outils…) La semaine passée, nous avons reçu nos colis de Roarockit notre fournisseur de plis de bois et matériel de fabrication. Allez faire un tour sur leur page: (www.roarokit.eu/shop).

 

Depuis le début de l’année, nous avons pensé notre projet (financement, outils, fabrication, etc. ) et imaginé l’identité visuelle de CTS. Nous avons créé des logos, des dessins pour des T-shirts et aussi des graphismes de planches.

Voici quelques exemples:

Comme vous pouvez l’imaginer, construire un skate implique beaucoup d’étapes. Nous allons vous les faire découvrir une par une avec nos articles. Le prochain vous expliquera comment faire le dessin d’un skate à l’échelle.

Merci pour votre attention! Nous espérons que vous serez nombreux et nombreuses à suivre l’évolution de « CTS ».

Meilleures salutations à tous et joyeuses fêtes!

Classe T production

🍇Les vendanges 2018🍇

Bonjour à tous! Un petit article qui aurait dû être posté en début d’année, mais comme on dit: « Mieux vaut tard que jamais! ».

Aujourd’hui, nous allons parler de la visite de la Classe T au Château de Bursinel. À notre arrivée, nous avons salué M. Dutoit et il nous a donné les instructions pour cueillir des raisins. Nous sommes descendus aux vignes et nous avons fait la rencontre avec les gens qui viennent travailler pour les vacances d’été. Ces travailleurs viennent souvent du Portugal ou d’Espagne. Bref, nous avons pris des sécateurs pour ne pas abimer les plantes. La récolte s’est bien passée.

IMG_2382

La tentation était forte de ne pas manger tout de suite notre récolte.

Nous avons également eu l’occasion de déguster du jus de raisin fraîchement pressé qui était très sucré.

Nous avons eu beaucoup de plaisir et l’après-midi était plutôt agréable et intéressant.

IMG_2376

Nous aurions pu en ramasser autant, si nous étions restés toute la journée aux vendanges…

Les grappes de raisins sont placées dans une remorque où il y a 2,2 tonnes de raisins. Par journée, on en remplit huit remorques en moyenne. Puis, les employés les amènent à côté du pressoir. Là, les grappes sont ensuite aspirées par un tuyau qui place les raisins dans le pressoir.

IMG_2383

On a trouvé la grappe ultime!

Nous vous remercions pour votre lecture.

Le prochain article présentera le nouveau projet « skateboard » de la classe T.

La classe T